Vidéos sur la psychosomatique/psyché/psyco

Maladies psychosomatiques : existent-elles ? Comment faire le diagnostic ?

PuMS_L'Emission santé répond ici sur: 

Les maladies psychosomatiques existent-elles ?

 

En compagnie

 

du professeur Stéphane Mouly, médecin interniste

et

Jean-Benjamin Stora, professeur de psychosomatique.

 

@PUMS


Somatisation : notre esprit a-t-il une influence sur notre santé ? 1 - RTL

Somatisation : notre esprit a-t-il une influence sur notre santé ? 2 - RTL



La psychosomatisation, quand le stress vous rend malade:

Selon Kawtar Kadiri, psychologue et psychothérapeute:

« la douleur est bien réelle mais demeure absente du corps organique : elle est située dans l’espace émotionnel et ne peut être soulagée par des médicaments ».

Les raisons de ce type de maladies sont multiples et peuvent être aussi professionnelles liées, notamment au stress et au manque de reconnaissance.

Des troubles digestifs, des douleurs musculaires, un manque de concentration…les manifestions des maladies psychosomatiques sont désagréables.

@lematinpointma


Surmonter les épreuves

"Psycho" décrypte ce qui se passe en nous lorsque nos émotions nous submergent. Maladies, accidents, agressions… : face à ces drames intimes.

Nous avons tous en nous une force qui nous permet d’assimiler l’événement traumatique pour mieux aller de l’avant : la résilience.

Loin d’être une force de caractère innée, cette capacité se travaille. Grégoire nous raconte comment un attentat a bouleversé sa vision du monde pour le meilleur.

Quant à Marie Dasylva, victime de discriminations racistes qui l’ont menée au burn-out, elle a découvert une manière originale de reprendre la main sur le cours de sa vie.

Le chercheur Pierre Gagnepain le confime, la résilience est un processus dynamique, sur lequel il reste encore beaucoup à découvrir.



La psychosomatique Brigitte Lahaie

la psychosomatique : comment mieux comprendre ce qui se passe entre notre corps et notre esprit ?

Une maladie, une douleur transmet un message. Pour guérir, ne vaut-il pas mieux le comprendre ?

Brigitte Lahaie en parle avec : Michel ODOUL.

 

Moi : Sans attache

Cet épisode met en lumière les troubles de l’attachement, qui souvent dépendent des premières années de vie.

Les expériences de violence comme le divorce, l'abus et le harcèlement entraînent des traumatismes qui peuvent conditionner durablement le rapport aux autres.

Pour la première fois de sa vie, Juliet a peur de perdre quelqu'un. Auparavant, cette jeune éducatrice mettait fin aux relations à sa guise, refusant d'en parler ou d'impliquer l'autre dans la décision.

Avec Lukas, le rapport est différent. Maintenant, elle ne veut plus partir. Après une enfance difficile, le mécanisme de protection d’Arnaud était de ne s'attacher à personne...

jusqu’au moment où il est tombé amoureux. 

Le pouvoir des caresses

Pour les animaux sociaux que nous sommes, les contacts physiques représentent un besoin vital : le "langage" du toucher.

Nous le cultivons dès la naissance, est indispensable à un bon développement physique, immunitaire et cérébral.

Comment les massages, les caresses et autres contacts bienveillants influencent-ils notre santé au quotidien ?


Savoir dire non!

Les petites stratégies pour inciter autrui à nous contenter sont nombreuses :

"Allez, s'il te plaît…"

"Comment ferais-je sans toi ?"

"Tu es la meilleure…"

Ce faisant, on se préoccupe peu de l'autre, qui finit par s'épuiser à tout accepter.

Comment faire pour que les relations soient plus équilibrées ?

Cet épisode donne la parole à quatre personnes qui s'entraînent à dire "non".


Moi dépressif

En Allemagne comme en France, la dépression est à la fois l'une des maladies psychiques les plus fréquentes et celle à laquelle on parvient le mieux à remédier.

Trois jeunes adultes ayant souffert ou souffrant encore de dépression sévère témoignent avec leurs proches de la difficulté spécifique de cet état,

qui peut conduire au suicide s’il n'est pas pris en charge.


La psychosomatique

Psychanalyse pour tous


"Ils étaient tous condamnés. 11 récits de guérisons inexpliquées"

Du Dr Yann Tiberghien (éd. Presses du Châtelet)

Le Dr Yann Tiberghien est médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur.

La nouvelle approche de la psychosomatique

interview avec Jean-Benjamin Stora

La psychosomatique intégrative est une nouvelle approche pour expliquer les maladies et les relations des malades à leurs troubles.

Pourquoi intégrative?

Cette nouvelle discipline fait appel à la psychanalyse, à la médecine et aux neurosciences, et non plus uniquement à la psychanalyse qui a inspiré les approches psychosomatiques à ce jour.

Comment comprendre une maladie en n'analysant que le psychisme ?

Comment comprendre les malades si l'on ne prend en considération que ses variables biologiques ?


Les maladies psychosomatiques

Eczéma, psoriasis, maladies inflammatoires de l'intestin ou encore alopécie,

il existe de nombreuses pathologies qui vont être exacerbées en fonction de notre état psychique.

On parle alors de maladies psychosomatiques.

De quoi s'agit-t-il vraiment ?

Comment expliquer l'influence de notre esprit sur notre corps ?

FACEBOOK :   / aviscene​​​   TWITTER :   / aviscene_​​​   INSTAGRAM :   / ​​​   TIKTOK :   / aviscene_  

Mail pro : aviscene.contact@gmail.com

Comment votre psychisme influence votre santé

 


L'esprit contrôle-t-il le corps ?

Psoriasis, Eczéma, troubles intestinaux, migraines...

Autant d’affections somatiques réelles que peut déclencher votre esprit.

Entre stress, fatigue et choc :

l’esprit est il le maître du jeu ? Contrôle-t-il votre corps ?

Une maladie psychosomatique, qu’est ce que c’est ?

Comment la soigne-t-on ?

Aviscene revient pour vous sur ces maladies qui mêlent corps et esprit, psyché et somatisation . La Télé Consult'

La psychanalyse est-elle trop vieille pour répondre à nos questions d'aujourd'hui?

Publié le 2 janvier 2024 à 8h00
Mardi Noir Ça tourne pas rond podcast 

Cette semaine, Mardi Noir répond aux interrogations de Marion, qui consulte un psychologue avec une orientation psychanalytique.

Elle se demande si la psychanalyse ne serait pas périmée puisque «les écrits qui ont structuré la manière de penser de la psychanalyse ont émergé dans des contextes où l'existence n'était pas la même, la culture et le sens commun non plus».

Freud a fondé la psychanalyse avec cette idée d'un ordre symbolique prééminent, Lacan a lui aussi suivi cette voie dans un premier temps de son enseignement. Il prend la suite de Freud en faisant de la loi symbolique une transcendance, un ordre venu d'en haut, une tentative de «conceptualiser de façon universelle la régulation de la jouissance du corps par le symbolique».

Sauf que ça ne fonctionne pas; il n'y a pas de réponse générale au trauma d'être humain. Il n'y a que des «réponses singulières et sociales». C'est ce que Lacan va mettre en place comme enseignement au fur et à mesure des années. Ceci est beaucoup moins connu du grand public parce que ça se complique grandement, il faut l'avouer. L'universalité rassure, les concepts applicables aussi, là où la trouvaille singulière réclame beaucoup plus d'ouverture, d'écoute et de questionnements.